L’ESCANM en classique (temps plein à l’école puis stage à temps plein en entreprise)

Intégrer une grande école de commerce reste un choix difficile et compliqué pour les jeunes étudiants. Il faut des critères de sélection incontestables.
La formation classique ou l’alternance est une première réponse.
L’ESCANM propose les deux formules au choix pour les étudiants.
Ce nouvel établissement, d’une nouvelle génération, reprend les analyses des plus grands spécialistes dans les domaines de la recherche et du management. L’ESCANM a pour missions de former les cadres de demain dans des domaines du management avec obligation à partir du cycle Mastère d’intégrer des options ou les avancées technologiques sont fortes et novatrices.
L’analyse est simple « l’innovation technologique nécessite de former des managers », et la France joue le jeu depuis plus de 50 ans.
En effet, pour la deuxième année consécutive, la France a décroché en 2012 la troisième place de l’étude «  TOP 100 Global Innovators »publiée cette année par Thomson Reuters. Elle réussit même à augmenter son score, avec un total de 13 entreprises et organismes comme faisant partie des 100 les plus innovants dans le monde, contre 11 l’an dernier.
Pour répondre à ces nouveaux challenges, nous devons former des managers à ces nouvelles technologies et à ces nouveaux secteurs d’activités.
La formation classique permet aux étudiants de s’impliquer plus fortement sur une période plus courte dans les enseignements théoriques et pratiques au sein de l’ESCANM.
Suite à cette formation, ils ont l’obligation d’intégrer une entreprise pour une période de stage à temps complet.


 

L’ESCANM en Alternance (temps partagé entre l`école et l`entreprise)

Pour établir le  classement des pays les plus innovants, Thomson Reuters, cabinet américain spécialisé  dans la propriété intellectuelle, ne se limite pas à compter le nombre de brevets. Il cherche également à mesurer l’innovation réellement contenue dans chaque brevet déposé.
Il s’appuie sur quatre critères essentiels :
  • Le taux de succès qui correspond à la différence entre les brevets déposés et ceux qui sont validés par les organismes.
  • L’envergure mondiale qui indique si les brevets sont validés au-delà de son pays d’origine.
  • L’innovation réelle qui démontre que les brevets reposent sur une technologie de rupture et non sur l’amélioration des techniques existantes.
  • L’influence qui décompte le nombre de fois ou un brevet d’origine est cité par d’autres demandeurs, selon un procédé similaire à celui employé pour mesurer la portée des publications scientifiques.
 
Le classement est formel sur la position de la France, 3ème après les Etats-Unis et le Japon.
L’ESCAMN propose des formations qui vont permettre à ces entreprises et organismes de recherche les plus innovants de recruter des commerciaux et managers de haut niveau, bien préparer à ces nouveaux marchés.
L’alternance est  entre l’école et l’entreprise (1 semaine Ecole et 2 semaines Entreprise) augmente cette capacité d’intégration d’un étudiant au sein de l’entreprise. Cette formule est difficile pour les élèves qui doivent assumer en même temps les problématiques de l’enseignement théorique et celle de l’activité professionnelle.
Cet engagement en alternance avec une entreprise permet à l’étudiant de financer sa scolarité dans le cadre d’un contrat de professionnalisation, ou d’un stage, ou d’un CDD.